Parcours d'une étudiante passionnée par la #FashionTech

By Jiya Sharma

"Physique, chimie, mathématiques, marketing, ou alors communications & créativité.. c'est un choix d'orientation que j'ai dû prendre à l'âge de 17 ans alors que j'étais assise chez moi à New Delhi. Me demandant si je restais sur mon objectif d'être ingénieur ou si je devais prendre des risques.. ce qui signifiais pour moi changer de continent et d'objectifs.

J'ai fait mon choix et je ne pourrais pas être plus épanouie!

Bien que la mode n'ait jamais fait partie de mon plan, elle a toujours fait partie de moi.


ESMOD a été fondée en tant qu'école de design, mais c'est son école de commerce de #FashionBusiness qui a attiré mon attention. La #mode est une industrie de 1,5T $ et bien que ses #tendances soient erratiques, l'industrie est constante.


Nous passons une grande partie de notre temps à étudier la mode sous toutes ses coutures. Autant que certains le nient, nous faisons notre mode et notre mode nous défini.

Ainsi, depuis mon tout premier jour à ESMOD, je me suis rendu compte qu'étudier la mode m'a fait prendre conscience de beaucoup chose que j'ignorai avant. Du #merchandising aux stratégies de prix, aux noms et aux combinaisons de couleurs de nos #marques préférées, tout a un sens. Je ne pense pas l'avoir réalisé en classe, mais les multiples projets, présentations de recherche et rapports que nous faisons nous forment inconsciemment à comprendre l'industrie de l'intérieur.


À la suite de ma première année, cet apprentissage a été mis en pratique à travers un stage de vente chez #Longchamp Paris. Bien qu'un stage a fière allure sur un CV, ma deuxième année a été au moins 5 fois plus percutante puisque j'avais maintenant une expérience de travail dans l'industrie.



La deuxième année à ESMOD était consacrée à la créativité et la mise en pratique.

Nous étions libres de créer des produits, des campagnes #marketing, des magazines et bien plus encore, tout en étant réaliste et en soutenant les idées par des données concrètes. Tous ces projets et autres expériences que j’ai eues lors de la #FashionWeek de Paris m’ont amené à trouver le stage de mes rêves, mais par malchance, COVID-19 a frappé. Le stage a été suspendu et toutes les autres opportunités que j'avais ont été reportées.


C'est en mai que j'ai décidé que je pourrais éventuellement rassembler mes idées et me faire une place sur le web à travers un projet personnel Closet On The Cloud.


‘Closet on The Cloud’ est une newsletter hebdomadaire consacrée à l'impact de la technologie sur l'industrie de la mode. Avec cette newsletter, je combine toutes mes connaissances de l'industrie et les compétences acquises à ESMOD Fashion Business mélées à mon expérience en science et ma passion pour l'#IA, l'IoT, la #Blockchain et d'autres technologies émergentes.

Actuellement en dernière année, j'ai hâte de travailler sur mon projet de fin d'études qui sera ma façon de mettre mon expérience et mon apprentissage à l'épreuve! Je suis très épanouie et contente d'avoir choisi cette voie ! "



A Fashion Business student create a Fashion tech newsletter



"Physics, Chemistry & Mathematics or Marketing, Communications & Creativity; this was the choice I had to make at the age of 17 while I sat at my New Delhi home, wondering whether to continue my lifelong goal of being an engineer or take a risk, move a continent and shift my goals completely. I chose the latter and I couldn’t be happier!

While Fashion was never a part of my plan, it was always a part of me. ESMOD was founded as a school for design, but its Fashion Business division was what caught my eye. Fashion is a $1,5T industry and while its trends are erratic, the business is constant. We spend so much of our time in Fashion. As much as some deny it, we make our fashion and our fashion makes us. So, since my very first day at ESMOD, I realized that studying Fashion formally made me notice a whole lot more than I did before.



From the merchandising in the stores where I shopped to the pricing strategies and the very names and color combinations of our favorite brands, everything has a purpose. I don’t think I realized it while in class, but the multiple projects, assignments, research presentations and reports that we do, train us subconsciously to understand the industry inside out.

After my first year, this learning was further highlighted via an internship in Sales at Longchamp, Paris.


While an internship looks great on a CV, my second year was at least 5 times more impactful since I now had experience actually working in the industry. The second year at ESMOD was all about practical imagination. We were left free to create products, marketing campaigns, magazines and so much more all while being realistic and backing ideas by data. All these projects and other experiences I’d had during Paris Fashion Week led to me bag the internship of my dreams, but as luck would have it, COVID-19 struck. The internship was put on hold and any other opportunities I had up my sleeves were postponed. It was in May that I decided to accumulate all the "bests of lucks for your future ventures" I could possibly gather and created a role for myself at Closet On The Cloud. "



Closet on The Cloud is a weekly newsletter focusing on how technology is impacting the Fashion Industry. With this newsletter, I combine all the industry & business knowledge I have and will gain at ESMOD along with my background in science and passion for AI, IoT, Blockchain and other emerging technologies.

Currently in my final year, I am looking forward to working on my End of Studies Project that would be my way to put my experience and learning to the test! All in all, I am grateful to have chosen this path 3 years ago as I sat and pondered as a 17-year-old, in my New Delhi home!

0 comments

Recent Posts

See All
  • Gris Icône Instagram
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Icône YouTube
  • Gris LinkedIn Icône