La mode sera-t-elle bientôt sans genre?

Par Oded Zamir

Styliste Designer: Elsa Delalande - Promotion 2020 #ESMOD Paris Spécialisation Unisexe


Alors que les #tendances de la mode changent à haute fréquence et que les marques tentent de se réinventer constamment tout en s’adaptant à l’époque, une « tendance » existe depuis les temps anciens et ne cesse de croître et d’évoluer avec le temps.


Mode sans-genre.


L’industrie de la mode a toujours reflétée différentes périodes dans le temps, les mouvements sociaux et les changements économiques. Maintenant plus que jamais, dans un monde où les médias sont massives, faire une déclaration puissante et avoir une image de marque claire est nécessaire pour faire briller une marque au-dessus de toute les autres.


Alors que pour certaines marques comme Saint Laurent, le mélange des garde-robes et le jeu de code du genre sont d'une certaine façon mis en œuvre au sein des valeurs fondamentales de la marque et de son histoire mythique. D’autres marques bien établies et influentes avec un héritage riche et ancien comme #Mugler et #Gucci suivent et se dirigent maintenant vers la mode #sexospécifiques.


Depuis qu’Alessandro Michele a été nommé directeur artistique de Gucci en 2015, le jeune créateur a présenté un « nouveau Gucci: anticonformiste, romantique, intellectuel ». Avec l’objectif de réinventer les accessoires Gucci au milieu de ventes dégonflantes. Michele a introduit une « sensation sophistiquée, intellectuelle et androgyne » pour Gucci lors de son premier défilé de collection pour femmes et il continue avec cette approche à bien des égards, le chanteur Harry Styles et l’acteur Jared Leto sont appelés pour représenter la marque dans des événements notables tels que le #MetGala.


On peut penser que ces nuances de mode #non-binaire sont influencées vers le marché de masse par les grandes marques , mais nous pouvons clairement voir l'intérêt d’une nouvelle génération qui est désireuse de briser les normes et les codes qu’ils ont hérités. Une génération composée du "nouvel homme" , moins affecté par les idées toxiques de #masculinité et plus assuré de la personne qu’il est.


Ce nouvel homme est égal aux femmes à qui il a « emprunté » sa garde-robe pendant un certain temps et maintenant et ils sont tous deux avides de marques qui se trouvent à l’intersection de l’inclusion des sexes et la durabilité.


Olderbrother, Lonely Kids Club, One DNA, Ludovic de Saint Sernin et Official Rebrand ne sont que quelques exemples d’une longue liste de marques, internationales et locales, qui fournissent à leurs clients des vêtements à la fois sans genre et soucieux de l’environnement.

En analysant cette demande croissante du marché, nous pouvons dire avec confiance que notre génération progresse dans de grands pas vers la mode sans genre et emmène l’industrie avec elle. Ce n’est qu’une question de temps avant que les vêtements n’aient plus d’étiquette de genre.


credits: https://www.pansymag.com/the-royals

Photography: Karl Slater

Styling: Lewis Robert Cameron

MUA : Rachel Freeman

Hair: Pricilla Pilling

Models : Cyrus Amini & Charles Gorton

Will fashion be genderless soon?


By Oded Zamir

While trends in fashion change in high frequency and brands are trying to constantly reinvent themselves while adapting to the times, one ’trend’ has been there since the ancient days and keeps on growing and evolving with time.

#Genderless fashion.

The fashion industry has always reflected different periods in time, social movements, and economic changes but now more than ever, in a world of media overflow, making a powerful statement and having a clear brand image is necessitated to make a brand shine above all others.


While for some brands like Saint Laurent, mixing wardrobes and playing with gender codes are somehow implemented in the core values of the brand and its rich history, other well-established, influential brands with a rich heritage such as Mugler and Gucci are now following and heading towards #gender-inclusive fashion.

Ever since Alessandro Michele was appointed artistic director of Gucci back in 2015, the young designer introduced a “new Gucci: nonconformist, romantic, intellectual”. With the goal to reinvent Gucci’s props amid deflating sales. Michele introduced a “sophisticated, intellectual and androgynous feel” for #Gucci during his first women’s collection show and keeps on going with this feeling in many ways, one of them is by selecting knowingly gender-fluid personas like the singer Harry Styles and the actor Jared Leto to represent the brand in notable events such as the #MetGala.

One may think that those shades of non-binary fashion are naturally trickling down from the big brands to the mess market, but we can clearly see the raising of a new generation which is eager to break the norms and codes they inherited. A generation consisting of the new man which is less affected by the toxic masculinity ideas and more assured of the person he is.


This new man is equal to the women beside him that have been ‘borrowing’ from his wardrobe for a while now and they are both eager for brands that lie at the intersection of gender inclusion and sustainability.

#Olderbrother, Lonely Kids Club, One DNA, Ludovic de Saint Sernin and Official Rebrand are just a few examples from an extensive list of brands, both international and local, that are providing their customer with apparels both genderless and environmentally conscious.

By studying this fast-growing market demand, we can say with confidence that our generation is advancing in big steps towards genderless fashion and taking the industry with it. It is only a matter of time before clothes will no longer have a gender label.

  • Gris Icône Instagram
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Icône YouTube
  • Gris LinkedIn Icône