Comment la traçabilité peut-elle garantir la transparence d’une démarche éco-responsable ?

Par Belharra Numérique x ESMOD Fashion Business


Le 14 octobre dernier, dans le cadre de la #FashionTech Week Paris#ESMOD, en partenariat avec Belharra Numérique, membre de la Chaire Bali, a organisé une Table Ronde sur la thématique de la « Traçabilité & Transparence », en duplex avec la FashionTech Week Biarritz.


Plus d’une centaine de personnes ont assisté à cet évènement animé par Patrick Bourg, Directeur des Opérations de Belharra, l’éditeur de la solution e-SCM dédiée au pilotage de la Supply Chain dans le secteur de la mode et du luxe.


Pour revoir la table ronde c'est ici :


Véronique Beaumont Directrice générale d'ESMOD à ouvert le débat !



Les participants se sont accordés pour affirmer que la transparence passe par la traçabilité. Dans une démarche de RSE, il est important que les entreprises maîtrisent l’origine de leurs matières premières, leurs compositions, leurs méthodes de fabrication, les conditions de travail de leurs fournisseurs…


En effet, pour informer leurs consommateurs en toute transparence, il est indispensable que les marques renforcent la traçabilité de leur processus. Ainsi elles pourront collecter toutes les données nécessaires afin de témoigner du respect des engagements #RSE tout au long du cycle de vie des produits. Cette #traçabilité renforcée contribuera aussi à favoriser le développement d’une circularité industrielle en garantissant une meilleure qualification des produits à recycler.


Merci à l'ensemble des intervenants:


Adeline Dargent du Syndicat de Paris de la Mode Féminine, a rappelé le succès du « guide des approvisionnements responsables » sorti en 2019 qui conforte la préoccupation générale de l’industrie sur ces thématiques. Un nouveau guide orienté sur l’écoresponsabilitéva être disponible prochainement, avec un focus particulier sur les matières, les usages et la recyclabilité. Il vise à aider les marques à engager des actions concrètes pour valoriser leurs produits et leur marque.


Nelly Rodi & Stanislas Vandier,nous informent que le #R3iLab a lancé le programme TEX-IA en partenariat avec Cap Digital, pour mettre l’Intelligence Artificielle au service des filières mode et textile. Les premières expériences démontrent l’enjeu ce ces technologies pour optimiser les processus de fabrication dans une démarche éco-responsable.


Virginie Bodineau, Directrice technique, qualité et compliance Gémo, précise que le groupe ERAM a initié la démarche « Change For Good » pour conduire leur transformation durable et responsable. Les axes de travail portent sur une chaîne d’approvisionnement responsable, la labellisation « relation fournisseurs et achats responsables, » l’innocuité des produits pour la santé et l’environnement. A travers l’exemple d’un partenariat avec les pompiers du Bengladesh, Virginie Bodineau a aussi montré comment l’entreprise accompagne ses fournisseurs pour améliorer la sécurité de leurs employés et la qualité de leurs infrastructures ce qui renforce aussi un partenariat industriel vertueux.


Le cabinet (RE)set accompagne la Chaire Bali dans les travaux autour de la circularité et le recyclage des produits textile. Orienter un modèle économique vers la circularité nécessite une démarche d’éco-conception durable 4.0 des produits avec des process automatisés pour anticiper la collecte du gisement, le démantelage et la réutilisation de la matière.  Géraldine Poivert souligne l’importance de la traçabilitétout au long de la chaîne de valeurs pour qualifier et valoriser le gisement à recycler et soutient le travail réalisé par le groupe « Traçabilité » de la Chaire Bali, animé par Patrick Bourg avec d’autres acteurs, pour réfléchir aux solutions de demain.


Carina Michelle Hopper, enseignante ESMOD Fashion Business, co-fondatrice deLeadSustainably, s’engage à soutenir les start-up dans le domaine de la durabilité et à les sensibiliser aux pratiques commerciales durables. Elle travaille sur le label afnor Développement Durable pour le programme d’enseignement supérieur.



How traceability can guarantee transparency with an eco-responsible approach?


By ESMOD Fashion Business x Belharra Numérique


On the 14th of December, as part of the Paris FashionTech Week, ESMOD in partnership with 'Belharra Numérique', member of the 'Chaire Bali', organized a round-table meeting on the topic of "Traceability & Transparency", along with the Biarritz FashionTech Week.


More than a hundred people assisted on the event, which was presented by Patrick Bourg, the Operational Director of Belharra, editor of "solution e-SCM", focusing on managing the supply chain sector in Fashion and Luxury.


Veronique Beaumont, General Director of ESMOD opened the debate!


Participants all affirmed that transparency has to pass through traceability. In a CSR approach, it's very important for brands to know the origins of the raw materials they use, their compositions, their production methods, and they must pay attention to suppliers work conditions.


A big thanks to all of the speakers :



Adeline Dargent from the Syndicate of Paris of the Mode Féminine mentioned the success of the « Responsible procurement guide » launched in 2019, she is talking about eco-responsible topics and general preoccupations within the industry. A new guide oriented on the eco-responsible behaviour will be available very soon, with a particular focus on materials, their uses and recyclable potentials.



Nelly Rodi & Stanislas Vandier, inform us that the #R3iLab launched the TEX-IA program in partnership with 'Cap Digital', to develop artificial intelligence among the Fashion and Textile industries. First tests experiences, proves that this new technological approach has a role in optimizing eco-responsibility among fabrication process.



Virginie Bodineau, Technical, quality and compliance Director of Gémo, specifies that the group 'ERAM' has initiated the "Change For Good" approach to lead their sustainable and responsible transformation. Big axes of work are based on the development of a responsible supply chain, labelled "Supplier relationships and responsible consuming", putting in the forefront the safety of their products to prevent health and environmental issues. Through the example of the partnership with firefighters from Bangladesh, Virginie Bodineau also showed how the company supports their suppliers in the goal to optimize security and quality among infrastructures which improves a virtuous industrial partnership.


The agency '(RE)set', supports 'Chaire Bali' in their construction towards circularity and textile recycling. Orienting an economical business plan towards circularity demands a 4.0 sustainable eco-conception of the products with the specific approach just as the automatization of processes to anticipate recyclable deposits, dismantling and the reuse of materials. Géraldine Poivert underlines the importance of traceability among the whole value chain to qualify and enhance recyclable deposit, and also supports the work realized by the group "Traceability" of 'Chaire Bali', animated by Patrick Bourg with other actors, to think about the solutions of tomorrow's world.


Carina Michelle Hopper, professor at ESMOD Fashion Business and co-founder of LeadSustainably, is engaged to support young companies in the sustainable field and help them to be more aware of sustainable commercial practices. She works on the Afnor label, Sustainable development for the higher education program.









  • Gris Icône Instagram
  • Gris Facebook Icône
  • Gris Icône YouTube
  • Gris LinkedIn Icône